lampe végétale signé jardins de babylone
lampe végétale par le designer Amaury Gallon
Design végétal lampe végétalisée
design végétal lampe végétale
lampe végétal design végétal jardins de Babylone

Lampe végétale Kodama exposée au Musée des Arts Décoratifs

Sous titre

Lampe végétale Kodama design entre la goutte d’eau et la cellule

Cette lampe végétale est inspirée par deux formes naturelles, la première la goutte d’eau fluide et la seconde des formes de cellules non identiques assurant un caractère singulier à ce projet de design végétal.

Cette lampe est issue d’une longue réflexion de plus de 2 ans, jardins de Babylone et son designer végétal Amaury Gallon à d’abord travaillé sur un concept de lustre en corian dont le premier prototype est né. La forme particulière est asymétrique entraîna des contraintes importantes en terme de réalisation.

En effet les problématiques de réalisation entraînèrent  le choix de la matière.

La matière de la lampe végétale liée au mode de fabrication

Pour réaliser la lampe le choix de la matière est primordial car il inclut sur le mode de fabrication.

Le corian après les erreurs du prototype nous avons imaginé réaliser la lampe végétale en forme de puzzle, c’est à dire que les pièces étaient découpées à la 5 axes dans des plateaux de 30 mm d’épaisseur afin d’éviter tout cintrage du corian.

Ce puzzle est composé d’un système de fixation par emboîtement, permettant l’emboîtement des pièces les unes dans les autres il n’y à donc plus besoin ni de chauffer le corian pour lui donner une forme, évitant ainsi tout problème de déformation.

Cependant les vibrations de la machine  de découpe type  5 axes entraîna de nombreuse casse de pièce.

Le monde de l’impression 3D est en pleine évolution, nous avons opté pour créer un prototype en plastique 3D recyclé. l’avantage de ce procédé est de pouvoir sortir des pièces plus au moins rapidement, et surtout d’avoir des pièces qui serviront à la création de moule.

Un moule en résine fût donc créer à partir d’une impression 3D permettant la fabrication d’autres lampes elles mêmes en résine.

L’inspiration végétale de Yakushima

La végétation est composée de mousse inspirée de l’île de Yakushima, île japonaise composée de forêt primaire, cette île inspira fortement le réalisateur Hayao  Miyasaki  notamment pour son film animé Princesse Mononoké.

Le sol de cette forêt primaire est couvert de mousses et de certain lichen,  cette forêt accueille aussi l’un des plus vieux arbres de la planète, à savoir le cèdre Jomon dont l’age canonique est de 7200 ans !

Tout l’intérieur de ce jardin en boite accueillant la lampe végétale est composé de mousse stabilisée et la lampe elle même est tapissée dans la paroi interne par du lichen stabilisé.

Le nom Kodama vient du japonais ce sont  fameux petits personnages que l’on peut aussi retrouvé dans les fils de Miyasaki, c’est petits personnages sont les esprits de la forêt.