Exposition

Sous titre

L’exposition, entre intensité et éphémère

Qu’il s’agisse d’un salon international, d’un vernissage artistique ou d’un évènement associatif local, l’exposition est très prisée aujourd’hui et se déroule presque toujours sur un temps limité. Elle sert une cause ou suit une thématique bien précise. L’exposition cherche à s’intégrer dans un espace temps/lieu donné et à toucher un public particulier.

Le perfectionnisme de l’exposition

Dans de telles conditions, l’exposition emprunte une caractéristique commune au domaine plus large de l’événementiel, à savoir le souci du détail et de la perfection. Effectivement, les visiteurs doivent être convaincus immédiatement. Si leur intervention – par un achat, une adhésion, un contact quelconque…- est requise, alors elle doit survenir le plus rapidement possible. Le visiteur doit être touché avant que l’exposition ne se termine. Un organisateur devra alors toujours être vigilant à combler tous les sens des visiteurs. Il veillera à répondre à leurs besoins explicites mais aussi à leur proposer une atmosphère idéale et adaptée au contexte de l’exposition en elle-même. L’harmonie recherchée participe à la perfection du moment créé par les organisateurs et les exposants.

Qui dit exposition dit réinvestissement des lieux

Organiser une exposition, c’est aussi décider d’installer quelque part ce qui n’y était pas. Pour un laps de temps plus ou moins long, elle prend ses quartiers et change le lieu. Exposer, c’est donc s’approprier un espace et lui apporter une nouveauté tout en le respectant. C’est la volonté de surprendre et de changer les habitudes, d’offrir un regard nouveau sur le lieu occupé. L’esthétique, au même titre que l’aspect sonore, les odeurs, l’accueil chaleureux, joue donc un rôle essentiel à la réussite de l’exposition. Savoir soigner et organiser l’événement, y ajouter une touche personnelle ou un design inattendu est primordial. Un défi idéal pour les professionnels du végétal comme Jardins de Babylone.