Espace public

Sous titre

Pour la vie dans notre espace-public

Quand la notion d’urbanisme se développe, l’ espace-public est au cœur des préoccupations. Comment faire en sorte que chacun ait sa place dans l’espace public, et soit capable de s’y sentir à son aise comme de le partager avec autrui ? Que faire pour attirer les citadins hors de chez eux, favoriser la rencontre ? Comment s’assurer que chacun prenne soin de l’espace-public ?

Des espaces publics respectueux de la planète

L’un des défis des villes dans la gestion de l’espace public est sa propreté. Minimiser la pollution est essentiel à la sensibilisation écologique des citadins, mais aussi à leur propre bien-être dans ces lieux de vie. Il va de soi que les poubelles et le travail des agents d’entretien sont indispensables. Mais il existe aussi des moyens de prévenir cette potentielle pollution.

La présence de plantes, de fontaines et d’espaces de détente libres en font partie. En effet, plus l’individu perçoit que l’on cherche à améliorer sa qualité de vie, plus il peut adhérer à cet espace public. Il va donc apprendre en retour à respecter cet espace public dévoué et même à en prendre soin. Par extension, il prendra petit à petit l’habitude d’avoir un comportement exemplaire dans tout lieu qu’il habite pour une durée variable.

Un défi de l’espace public : la paix et la démocratie

Dans un espace public idéalement fleuri, soigné, ouvert, il est possible d’attirer tout un chacun. Un défi d’ordre plus idéaliste est d’apaiser le climat social en permettant aux individus de se mélanger. Bien gérer l’espace public passe par une attention à la diversité et au meltingpot. S’habituer à la présence de l’autre, aussi différent soit-il, est l’un des atouts d’un espace public soigné et sécurisé. Dans cet esprit, les espaces publics peuvent accueillir des projets communautaires et associatifs, des évènements culturels gratuits, des marchés, des potagers urbains, etc.