mur végétal à l'intérieur d'une société

Mur végétal : Tous les systèmes pour faire un jardin vertical

février 2017 6 Comentaires

Mur végétal : Les différents systèmes de culture

Entreprendre de réaliser un mur végétal n’est pas si simple. Il existe une multitude paramètres à prendre en considération techniquement et terme de faisabilité sur votre mur existant. Le végétal reste primordial, il est indispensable de s’entourer de professionnels tels que des paysagistes spécialisés dans  le mur végétal ou des botanistes. Ces derniers doivent avoir une expérience et un savoir faire datant de plusieurs années.

Nous verrons dans un premier temps quels sont les éléments à prendre en considération. Ensuite, nous détaillerons les différentes technologies des murs végétaux.

Le mode de culture des plantes :

Vous opterez soit pour un système hydroponique qui devra être réalisé par une société spécialisée dans le mur végétalisé. Soit pour un système de culture avec un substrat organique. L’avantage d’un système dit « hydroponique » est qu’il ne se dégrade pas dans le temps. Autre avantage, il ne pollue l’eau ce qui permet de fonctionner en circuit fermé ; l’eau est recyclée. En revanche, ce système nécessite une grande technicité et ne peut être posé que par un professionnel.

A l’inverse, un système organique se dégrade au fil du temps. Il nécessite une moins grande technicité et ne permet pas de recycler les eaux qui se chargent en matières organiques.

Dans le système hydroponique, il existe un certain nombre de supports de culture.

Si vous souhaitez voir des exemples de murs végétaux, rendez-vous ici. Vous pouvez aussi découvrir notre article sur le jardin vertical. Nous faisons pour vous la lumière sur une discipline 100% Française et vous expliquons comment est né ce concept.

Un autre article de notre blog vous dit comment faire un mur végétal. Cet article s’adresse réellement aux particuliers désireux d’entreprendre seuls cette démarche, sans l’aide d’aucun professionnel. Nous vous recommandons toutefois de faire appel à un paysagiste pour la réalisation d’ouvrages spécifiques plus vastes.

Substrat hydroponique textile pour mur végétal

Tout d’abord, il convient de rappeler que la famille des textiles ou agro-textile est vaste. On y trouve de très nombreuses matières utilisées seules ou croisées.

Les principaux avantages du textile ?  Son prix, sa rapidité de mise en place, son poids et sa finesse ! Il est facilement installable et ne grignote pas l’espace disponible. Deux technologies de feutre agro-textile sont majoritairement utilisées :

  • le feutre pour mur végétal de type aquanappe

feutre aquanappe mur végétal

  • Le feutre polyamide + acrylique+ coton type aquanappe est le second assemblage le plus utilisé. Ce feutre polyamide est un plastique recyclé aggloméré. Jardins de Babylone a réalisé ses premiers murs végétaux avec cette technologie.

Ce feutre est en revanche non biodégradable mais vous assure une grande longévité dans le temps. Il est absolument nécessaire d’y incorporer une trame en nylon pour créer une armature interne et ainsi assurer une meilleure résistance au déchirement.

En effet, beaucoup des feutres polyamide qui sont vendus pour créer des murs végétalisés sont vendus sans cette trame.  Le feutre devient alors extrêmement fragile lorsque les végétaux se développent. Leur croissance, au niveau racinaire et foliaire, peut déchirer le feutre ou le faire se décoller de la plaque pvc.

Par ailleurs il est mieux d’avoir un feutre sans coton ni autre matière biodégradable afin d’éviter toute problématique d’odeur en intérieur.

Le feutre pour mur végétalisé type Jardins de Babylone

textile pour murs végétaux intérieurs de Jardins de Babylone

Le textile Jardins de Babylone est issu également de matières plastique recyclées. Il provient des bouteilles d’eau minérale en plastique.

En effet ce tissu est composé à plus de 90 % de bouteilles de plastiques broyées puis recyclées pour être ensuite aiguilletés. Cela confère au tissu une extrême résistance au déchirement de plus de 150 kg. Il n’est en revanche pas biodégradable.

De plus sa couleur est grise contrairement au feutre polyamide. Cette couleur lui donne un esthétisme, même lorsque les plantes ne sont pas encore à taille adulte.

Ce feutre possède une grande capillarité grâce à la viscose qui est insérée dès sa fabrication. En fonction de son grammage, sa rétention varie de 0.6 l pour 2 mm d’épaisseur à 2.4 l pour 8 mm d’épaisseur.

Totalement inerte, il peut être utilisé en intérieur sans aucun problème d’odeurs ni d’insectes.

Ce substrat a pour avantage de ne pas se tasser. Nous le garantissons ainsi pendant 10 ans pour l’utilisation de murs végétaux. Sur le marché des murs végétaux d’intérieur, cette technologie est utilisée systématiquement. Pour plus d’informations pour pouvez suivre le lien mur végétal intérieur.

Substrat hydroponique type laine de roche pour mur végétal

laine de roche pour mur vegetal

La laine de roche est issue d’un minéral nommé le basalte. Pour la réalisation d’un mur végétal, la laine de roche se présente sous forme d’un pain. Ce pain pourra être entouré d’un feutre géotextile ou non.

La différence entre la laine de roche pour l’isolation des bâtiments et la laine de roche pour murs végétalisés se situe dans la densité de celle-ci.

En effet, il est indispensable pour la bonne tenue des pains d’avoir la densité la plus importante possible. La laine de roche est soumise à un apport d’eau et de fertilisant régulier ainsi qu’à un développement racinaires des plantes importants.

La réalisation d’un mur végétalisé avec ce système est assez simple pour un homme du métier. Cependant, il sera très important de contrôler le PH des pains. En effet, ceux-ci sont d’un PH Basic. Il est donc parfois nécessaire d’injecter dans le système d’irrigation de l’acide afin de faire descendre le PH. En effet les plantes absorbent les fertilisants uniquement lorsque le ph est compris entre 5 et 7.

Substrat organique mix fibre de coco, compost, tourbe pour jardin vertical

fibre de coco pour mur vegetal

Il existe, là encore, différents mélanges de substrats ; autant que de recettes de cuisines.

L’avantage de ces substrats, c’est qu’ils sont largement distribués par tous les grossistes spécialisés dans l’agro-fourniture. Ils sont aussi bien souvent disponibles dans les jardineries. Le compost est issu de la fragmentation et de la décomposition de matières organiques végétales type feuilles, branches, fruits, légumes, plantes… Après un certain temps les organismes et micro-organismes du sol vont transformer cette matière végétale en compost. Il deviendra ensuite de l’humus

La fibre de coco -comme son nom l’indique- vient du cocotier. L’enveloppe qui l’entoure s’appelle la bourre de coco. Une fois la noix récupérée, cette enveloppe est re-traitée et donne cette matière fibreuse. C’est une matière naturelle qui se décompose très lentement. Cependant, au contact de la terre ou du compost, les micro-organismes présents décomposent plus rapidement la fibre de coco.

La tourbe est issue des tourbières, milieux naturels fragiles. Les tourbières sont un écosystème composés de végétaux qui, dans des conditions particulièrement acides, se décomposent extrêmement lentement.

Pourtant, lorsqu’un mélange est créé pour réaliser un substrat de mur végétal, les composants perdent leurs propriétés. Au contact des autres, leur décomposition est accélérée. Dans un système de mur végétal vertical, la décomposition entraîne un tassement et donc une réduction du volume du substrat. Cela crée des zones de vide et des zones d’asphyxie du mur végétal.

 Substrat organique type sphaigne pour mur végétal

sphaigne pour mur végétalisé

La sphaigne vient principalement d’une île qui est au chili du nom de « Chiloé ».

Cette espèce de sphaigne se développe en milieu tropical humide. Sa particularité ? Elle est très acide et se dégrade donc lentement. La sphaigne possède aussi un très fort potentiel de rétention d’eau. Cependant, même si elle se dégrade moins vite que les sphaignes européennes, elle se dégrade tout de même. Le substrat quant à lui se tasse.

Le milieu est très humide entraînant souvent le pourrissement des plantes en hiver. Les oiseaux aiment également utilisés la sphaigne pour bâtir leurs nids il n’est pas rare de les voir piocher dans la sphaigne pour en récupérer quelques fragments.

Les paysagistes dans le sud de la France aiment utiliser ce substrat  avec des grilles métalliques formant une clôture végétale. Le sud de la France avec des hivers ensoleillés sont plus propice à l’emploi de cette mousse tropicale, cependant la pérennité du substrat reste aléatoire.

Les trois systèmes de murs végétaux

  • L’ensemble plaques PVC + textile
  • Le système gabion (cage métallique)
  • Le système module.

Jardins de Babylone va tenter de vous expliquer les avantages et les inconvénients de chacun. Nous allons aussi vous préciser ce qu’ils impliquent en termes de budget.

Le système mur végétalisé plaque pvc + textile

Le premier système qui apparaît en 1985 pour créer des murs végétalises est constitué des plaques pvc et de textile. Ce système léger permet de  réaliser de nombreux murs végétaux sur  des bâtiments existants, même avec un faible seuil de portance.

On tente alors par ce système de reconstituer un support de culture semblable à celui de pans rocheux en milieu naturel.

La société Jardins de Babylone à développé son propre textile pour murs végétalisés. Elle a amélioré le système créé en 1985 et déposé un brevet en 2008 sur les murs végétaux étanches. Ce brevet repose sur un textile issu du recyclage de bouteilles d’eau faites de plastique.

 

Le principe du mur végétal textile par Jardins de Babylone

 

fiche technique mur végétal en tissus jardins de Babylone

  1.   Rail Omega galvanisé 7 cm
  2.   Plaque PVC recyclé 10 mm étanche
  3.   Deux à Trois épaisseurs d’agro-textile
  4.   Profilé de finition
  5.   Goutteurs autorégulants
  6.   Bac réserve d’eau ou cuve
  7.   Pompe
  8.   Système de gestion centralisé à distance

Le mur végétal textile de Jardins de Babylone permet de créer une ossature métallique légère et d’obtenir une lame d’air d’au moins 4 cm. Ces conditions répondent à la norme D.T.U des parements de façade.

Sur cette ossature, on vient fixer des plaques de PVC à l’aide de rivets pop. Ces plaques PVC 10 mm sont issues du recyclage. On joint finalement les plaques entre elles grâce à du polymère de silane. La particularité de ce polymère ? Il sèche au contact de l’humidité. Il est donc privilégié par exemple dans les piscines et les pièces humides.

Le feutre du mur végétal, dont l’épaisseur varie en fonction du grammage, est ensuite fixé. Il tient grâce à un système d’agrafes inox 14 mm, directement accrochées à la plaque PVC expansé. Le nombre de couche peut varier, allant de 2 à 4 épaisseurs.

La première couche de textile est ensuite incisée avec un cutter pour permettre l’implantation des racines des plantes. Puis, cette poche est refermée par trois agrafes. La plante est bien fixée, prête à grandir, à fleurir et à embellir votre paysage.

Les avantages du mur végétal textile

mur végétal intérieur pour CA

  • Le mur végétal textile est pensé pour sécher et limiter tout problème lié à l’humidité.
  • Deuxième avantage : son poids. On parle de « poids de ressuyage » pour un mur végétal en textile quand on mentionne sa capacité de rétention en eau . Le poids de ressuyage de notre mur est compris entre 12 à 15 kg. Cela en fait le mur végétalisé le moins onéreux du marché.
  • Sa finesse est le troisième avantage. La structure du mur végétal comprend rail+pvc+tissu pour une épaisseur de 7 cm. Cela en fait le jardin vertical le moins épais du marché.
  • Le quatrième : sa parfaite étanchéité ! En effet Jardin de Babylone possède un brevet sur l’étanchéité de son système. Une fois jointées les plaques en PVC expansées assurent l’étanchéité à l’air et l’eau.
  • Le cinquième avantage est enfin sa rapidité d’installation. Dans le cadre de projet où il est nécessaire de réaliser les travaux rapidement, le mur végétal en textile est le plus approprié.

La rapidité de pose est trois fois supérieure aux systèmes de murs végétaux gabion et module.

Les inconvénients du mur végétalisé textile

  • La faible rétention en eau du textile est un inconvénient majeur. Il peut en revanche être géré par un système d’arrosage centralisé et automatisé. Le textile étant plus fin, il sèche plus vite que 15 à 20 cm d’épaisseur de terre.

Un système de gestion à distance de l’arrosage est primordial. Il pourra vous alerter en temps réel en cas de coupure d’eau ou de coupure électrique sur le mur végétalisé.

  • La résistance au froid… Pourtant, l’hiver 2016-2017 a montré que les murs végétaux en textile supportaient mieux le froid que les jardins verticaux en terre.

Le mur végétal textile, contrairement à ses homologues en terre tourbe sphaigne, ne peut supporter de carence en eau supérieur à 10-12 jours. Le problème de résistance au froid est souvent invoqué mais il s’avère pourtant que ce sont les carences en eau l’hiver qui entraîne une mortalité des plantes. Une entreprise de paysagiste lambda coupe l’eau en hiver pour 4 mois. Ainsi, il est vital lors des périodes de dégel de remettre les arrosages automatiques en marche. Pour l’entretien de vos murs végétaux, faites vous accompagner par un professionnel. Nous vous conseillons de chercher un professionnel avec une expérience d’au moins 10 ans dans le domaine.

Le prix du mur végétal textile ?

C’est le système le moins onéreux du marché. Pour tous les murs végétalisés le prix dépend de la surface recouverte. Un mur végétal d’au moins 100 m² reviendra à près de 500€ par m². Pour des plus petites surfaces, les prix au m² augmentent à mesure que la surface diminue.

Système mur végétal gabion (cage métallique)

sytème de gabion pour jardin vertical

Ce système vient directement des gabions utilisés pour créer des murs de soutènements. Dans ce cas, les gabions font en général une taille de 1mX1mX1m. Ils contiennent des pierres dont les tailles, les formes, le type sont très variables.

Dans le cas d’un mur végétal, on adapte la taille du gabion pour permettre sa manipulation. Il peut être assez fin, de 10 cm à 20 cm de large, pour créer des façades végétales. Les cages sont en acier galvanisé et parfois en inox. Le type de galvanisation nommé « galfan » est très important pour s’assurant d’une résistance à la corrosion. Les gabions du mur végétal font en général une taille de 40×40 cm ou 50×50 cm avec une maille de 10×10 cm permettant l’insertion des plantes.

Principe du mur végétal gabion

Une ossature métallique galvanisée supportant de lourde charge est fixée sur le mur. Il s’agit de « l’ossature primaire » qui va supporter les gabions. Les gabions sont ensuite fixés sur cette ossature à l’aide d’agrafes pneumatiques.

Une fois accrochés, les gabions se trouvent en retrait de 4cm de la façade végétalisée (la norme D.T.U des façades rapportées).

Les systèmes contenant de la sphaigne sont pré-végétalisés en amont, et directement appliqués sur la façade végétale.

Le système fait de gabions remplis de substrat organique est quant à lui empli au fur et à mesure de la construction du mur.  Un géotextile retient et maintient alors le substrat dans les cages.

Principe du mur végétal gabion par Jardins de Babylone

mur végétal gabion système jardins de babylone

  1. Structure porteuse en acier galvanisé (type galfan)
  2. Gabion inox ou galvanisé
  3. Substrat (liège, fibre de polyester, sable)
  4. Ligne de goutteurs autoregulants
  5. Feutre géotextile
  6. Assemblage des grilles par agrafe
  7. Bac de récupération d’eau ou cuve
  8. Système d’irrigation centralisé à distance
  9. Arrivé d’eau

Jardins de Babylone à développé son propre système de gabion, en utilisant un substrat breveté. Ce dernier se compose d’un mélange de fibres de plastique recyclé, de polyester de sable siliceux, et de liège thermisé. Ces fibres permettent une aération extrême du mur végétal. Le sable fin et siliceux permet une excellente capillarité quant au liège, il permet d’éviter le compactage. En jouant sur le pourcentage de liège, le botaniste ou designer végétal peut rendre sa structure plus ou moins légère.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur page dédiée au mur végétal extérieur.

Avantages des murs végétalisés en gabion

Les modules en gabion permettent, grâce à leur épaisseur, une meilleure résistance au froid, selon le substrat utilisé. De plus, ils possèdent une plus grande capacité de rétention d’eau. En cas de défaillance de l’arrosage, les plantes sont moins sensibles au stress hydrique.

 

Inconvénients du mur végétal en gabion

Les gabions en sphaigne sont les murs végétaux les plus difficiles à maintenir en bon état. En effet, la trop forte rétention en eau peut faire pourrir certaine espèces de plantes. Beaucoup de société s’étaient développées dans les années 80 autour du concept de mur végétalisé en sphaigne.  La plus grande partie à aujourd’hui disparu, puisque ce système est le moins durable dans le temps.

mur végétalisé gabion sphaigne

Le gabions avec un substrat organique présentent souvent des problèmes de tassement. En effet, la décomposition des éléments organiques entraîne des zones de vide en haut des murs, et des zones d’asphyxies des plantes en bas de mur.

Le mur végétal gabion par Jardins de Babylone ne présente pas ce problème. Les éléments ne peuvent ni se tasser ni se dégrader. De plus la très forte aération du substrat permet un volume racinaire de 30 % plus important que dans de la terre. Le plus gros inconvénient des gabions reste leur poids. En fonction du substrat choisi, les murs végétalisés pèsent entre 120 et 250 kg par m².

L’esthétisme est aussi important. Une fois les plantes poussées, elles recouvrent la totalité de la surface grillagées… Mais à la pose le quadrillage des gabions métalliques et fortement présent.

Le prix des murs végétaux en gabion

Le prix pour des surfaces végétales supérieures à 100 m² est d’environ 700 euros. Il est relativement difficile de réaliser de petites surfaces avec ce système, tant cela influe sur sa rentabilité.

Système façade végétale module

mur vegetal module

Les modules sont les derniers nés des murs végétaux. On les utilise très largement en Asie, où l’industrie du plastique est très présente. C’est notamment le cas à Shenzhen, berceau de l’industrie du plastique en Chine. Pour la réalisation de ces modules, on réalise d’abord un moule en acier dans lequel on injecte ensuite du plastique sous pression.

Principe des murs végétaux en module

Les modules sont en réalité un ensemble de jardinières, qui sont superposées à la verticale. Elles forment de ce fait un seul bloc, ce qui minimise les manipulations.

Une ossature métallique accueille les modules et permet ainsi leur juxtaposition verticale, comme une construction de lego.

Le substrat utilisé est en général un substrat organique, mélangé à de la pouzzolane. On l’incorpore alors manuellement dans chaque module avant de le mettre en place sur la façade.

Avantages du mur végétal modulaire

Ce système de mur végétal permet de créer une façade végétale rapidement. Il est en effet très simple à mettre en place.

Ce sont alors très souvent les paysagistes ayant peu de connaissances en jardin vertical qui privilégient ce système.

Inconvénients des murs végétalisés modulaires

En fonction du substrat choisi, le poids peut varier entre 150 et 250 kg par m². Il est donc nécessaire de bien dimensionner l’ossature métallique ainsi que les fixations qui pourront supporter un tel ouvrage. Dans le cadre d’une rénovation, les murs existants son rarement prévus pour porter une telle surcharge. Il n’est donc pas rare qu’il soit totalement impossible de réaliser le projet sans un renforcement du mur existant.

C’est le système de mur végétalisé le moins esthétique, puisque le module plastique reste visible le temps de la pousse. Plusieurs systèmes de modules ont aussi tendance à se dégrader avec le temps sous l’effet des UV. Il est alors primordial d’avoir une garantie du module durant au moins 10 ans.

Le Système d’irrigation d’un mur végétal

Un mur végétal nécessitera toujours un arrosage. Or, les systèmes verticaux ne bénéficient pas d’un arrosage direct dû aux précipitations météorologiques…

Il existe alors une multitude de système d’arrosage. Presque autant que de fabricants. Les systèmes employés par la majorité des professionnels sont souvent les mêmes que pour des arrosages d’espaces verts municipaux. Cependant, les murs végétaux sont des systèmes complexes qui nécessitent des connaissances précises. Puisqu’un certain nombre de paramètres varient fortement en fonction du système de récupération d’eau (circuit fermé ou circuit ouvert), l’installateur doit réaliser un audit personnalisé.

Des systèmes de gestions d’irrigation centralisées à distance existent. Ils permettent une irrigation constante et sans faille.

Système d’irrigation ouvert

Curcuir arrosage d'un mur végétal

Le système d’arrosage ouvert est le système le moins complexe. Il est totalement identique au système d’arrosage d’un jardin ou d’une terrasse. Composé d’un programmateur à piles ou électriques, ce système d’arrosage permet de faire fonctionner des électrovannes.

Une électrovanne correspond à un secteur qui sera arrosé lors de son ouverture. Dans le cadre d’une petite réalisation (moins de 20 à 30 m²) tout est arrosé en une seule fois. En revanche, on divisera le mur végétal pour une plus grande réalisation. L’arrosage et le nombre de zones dépendent du débit fourni par l’arrivée d’eau.

Une pompe doseuse d’engrais type «  dosatron » ou « dosmatic » permet de mêler une quantité d’engrais à l’eau d’arrosage. On compte en général 2 % du volume d’eau qui passe par cette pompe. Il est alors nécessaire d’alterner les arrosages. Certains sont faits d’eau claire puis d’autres d’une eau chargée d’engrais.

Des filtres et des réducteurs de pression se situent près chaque électrovanne. On trouve parfois des filtres double emploi (réducteur de pression et filtre).

Enfin un système de tuyauterie de différent diamètre permet d’alimenter en eau chaque partie du mur végétal.

L’eau est finalement acheminée vers des goutteurs auto-régulants. Ils permettent la diffusion de celle-ci de façon lente, tout en minimisant les pertes.

On recommande un minimum de 1.5 bars de pression pour une bonne ouverture des goutteurs.

Système d’irrigation fermé

Un mur végétal en circuit fermé

Nettement plus complexe un système d’irrigation fermé permet la récupération de l’eau, une filtration fine est nécessaire ainsi qu’un entretien régulier.

Un système en circuit fermé contient les mêmes éléments qu’un circuit d’arrosage ouvert cependant il y a un certain nombre d’élément en plus.

Tout d’abord un mur mur végétal en circuit fermé nécessitera soit un bac en pied de mur avec une volumétrie suffisante correspondant à trois fois le volume d’eau d’un cycle d’arrosage,

Soit une cuve enterrée  ou en sous-sol récupérant l’eau de chaque cycle d’arrosage.

Un système d’arrosage en circuit fermé nécessitera l’emploi d’une pompe de relevage, ainsi qu’un système de remplissage automatique permettant d’étalonner le volume d’eau présent dans le bac.

 

Système d’irrigation centralisé

Les systèmes de gestion d’irrigation centralisée à distance pour les espaces verts ne sont pas adaptés dans le cadre d’un mur végétal en circuit fermé.

Une gestion centralisée doit permettre au paysagiste de connaitre :

  • Les débits d’eau de passés dans chaque réseau pour chaque arrosage.
  • La teneur en EC (électro conductivité de l’eau) c’est-à-dire sa teneur en engrais.
  • Le volume de consommé lors des remplissages en eau de ville.
  • Les dysfonctionnements peut relever d’une coupure d’eau ou d’une coupure électrique. Il peut finalement venir d’un appareil ne fonctionnant plus. Dans ce cas précis, le système envoie une alerte au paysagiste. C’est à lui d’envoyer une équipe sur le site en question ou d’avertir son client qu’un problème a lieu.

La gestion centralisée permet aussi de régler à distance les arrosages en fonction des saisons. Elle permet aussi de couper l’arrosage en cas de gel et de purger les réseaux.

 

L’entretien du mur végétal

L’entretien du mur végétal  est en général composé de deux opérations. On réalise des opérations de contrôle visuel de bon fonctionnement et des opérations d’interventions de maintenance. Ces dernières nécessitent souvent l’emploi d’un échafaudage ou d’une nacelle élévatrice.

Contrôle visuel de fonctionnement du mur végétal

Entretien d'un mur végétal d’intérieur

C’est opérations peuvent être mensuel ou bimensuel, la fréquence est à adaptée en fonction de la saison, fort ensoleillement risque de gel  etc… Les membres de l’équipe Jardins de Babylone sont aptes à créer le mur végétal qui correspond à vos besoins.

Lorsque le site possède une gestion centralisée à distance la fréquence de passage peut être plus faible.

Lors de ce contrôle il sera nécessaire de vérifier :

– le bon fonctionnement de l’arrosage à savoir vérifier l’encrassement des filtres et des goutteurs.

– Apporter de l’engrais soit directement à l’intérieur de la cuve dans le cadre d’un circuit fermé soit de remplir la cuve d’engrais dans le cadre d’un circuit ouvert.

– si il y a des attaques parasitaires ou fongiques.

– pour le mur végétal d’intérieur la vérification du système d’éclairage est nécessaire.

Opération de maintenance en hauteur sur les murs végétaux

Entretien des murs végétalisés d’extérieur

Il est nécessaire de prévoir au minimum deux interventions annuelles sur un mur végétal extérieur.

Lors de cette intervention il est nécessaire de :

  • Tailler les plantes et les nettoyer.
  • Remplacer les plantes mortes.
  • Vérifier les lignes de goutteurs (bouchées ou non).
  • Vérifier les gouttières de drainage.
  • Nettoyer la cuve ou le bac de récupération d’eau.

Tags : , , ,

Classés dans :,

6 commentaires

  • Papillon says:

    Merci de me contacter pour un devis :
    Mur végétal de 4.50m/2.20m et mur végétal de 2.20m/2.20m
    Merci de votre diligence.

  • jdb says:

    Bonjour Monsieur Papillon, tout d’abord merci de nous consulter.
    Je vais vous contacter directement par email je vais par contre avoir besoin de quelques précisions concernant votre mur végétal, j’aimerai déjà savoir si c’est un mur végétal d’intérieur ou d’extérieur, et j’aimerai savoir ou se situe le projet ainsi que l’accessibilité de celui-ci.

    à très bientôt et joyeuses pâques

    Amaury Gallon

  • CHRISTINE says:

    Bonjour,
    Merci pour votre article très intéressant.
    Si on choisit le système constructif avec feutre et bac réserve d’eau, n’y a t-il pas des problèmes de moustiques ?

  • Hunevald says:

    Bonjour Jardins de Babylone, Je me posais une question.
    Comment faîtes-vous pour que vos plantes qui sont en extérieurs ne gèlent pas durant l’hiver ?

    Merci de votre attention.

  • jardins says:

    Bonjour Flavien,
    tout d’abord cela dépend de votre région, si vous me posez la question c’est que vous êtes dans une région ou il y a des risques de gelées.
    Le paradoxe est que les plantes dans un mur végétal meurent plus souvent du manque d’eau l’hiver que du froid à proprement parlé, je m’explique : si les plantes choisies ont une tolérance au froid supérieur aux températures les plus basses de votre région, il n’y a pas de risque de mortalité lié au froid.
    A contrario couper l’arrosage pendant plus de 10 jours entraîne des mortalités qui est dû à un manque d’eau, cela peut se produire lors des coupures d’eau pendant toute la période hivernale, dans ce cas que ce soit des fougères très résistantes au froid ou des plantes plus sensibles au gel, l’intégralité du mur dépérit.
    Ce que je préconise est d’avoir un système d’arrosage en gestion centralisée à distance permettant en phase de dégel de tout simplement par son ordinateur ou téléphone portable remettre des arrosages en route quand les températures sont positives l’après midi, et d’au contraire le couper totalement quand dans la journée il n’y a aucune période de dégel.

    en espérant avoir répondu à vos questions.

    Amaury Gallon

  • jardins says:

    Bonjour Christine,

    Pour répondre à votre question concernant les moustiques; ils ne se développent que dans des eaux calmes, sans courant.
    On les retrouve donc dans des gouttières ou il y’à un problème avec la pente entraînant une rétention d’eau, des soucoupes de pots de fleurs, ou tout simplement des flaques d’eaux.
    Dans les bassins c’est possible mais plus rare avec la prédation des poissons cependant les moustiques se développeront dans les endroits du bassin ou les poissons ne peuvent passer, à titre d’exemple entre les plantes si il n’y à pas de courant suffisant pour les déplacer.

    Dans un mur végétal le moustique se reproduira dans le bac à réserve d’eau uniquement si l’eau n’est pas en mouvement, il est donc indispensable de prévoir une pompe permettant le brassage quotidien durant 24 H.
    Cette pompe de brassage est dissocié de la pompe d’arrosage qui elle fonctionne ponctuellement suivant la programmation des arrosages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *