Innovation

Sous titre

La nature, meilleur complice de l’innovation

Certains êtres humains sont plus aptes à penser l’avenir, à faire naître l’incroyable. Pourquoi les idées jaillissent-elles d’un cerveau plutôt que d’un autre ? Est-ce la nature qui nous inspire ? Comment né une innovation ?

Espace mental et espace physique : comment faire naître l’innovation ?

De nombreux mystères planent autour du thème de l’ innovation. Mais que ce soit dans nos vies pratiques ou au sein de l’entreprise, dans le monde la recherche scientifique, du développement artistique ou même de l’éducation de nos enfants, notre monde a besoin d’innover, d’inventer, d’avancer. Il ne s’agit pas alors simplement de dépassement de soi mais bien de dépassement des limites tout court. Dépasser ses limites, c’est exister. Innover, c’est se projeter.

Innovation et environnement

Les plus belles innovations sont celles qui contribuent au bien être de notre vie sur terre, comme l’utilisation d’énergies naturelles respectueuses de l’environnement par exemple. Panneaux solaires, éoliennes ou encore  techniques modernes de recyclage, l’innovation peut en effet être utile. Protéger notre planète requiert un certain niveau de sensibilité à la nature, aux plantes, aux fleurs, aux arbres. L’innovation au cœur de nos vies implique souvent des notions de simplicité et de praticité.

L’innovation by Jardins de Babylone

Jardins de Babylone a mis l’innovation au service de la création d’espaces naturels inédits, de structures étonnantes et vouées à captiver l’être humain. Du végétal organisé à la verticale, des murs recouverts de plantes, des jardins fleurissant en milieu urbain… Des innovations en terme d’arrosage, ou simplement dans le choix de l’agencement des différentes plantes. Mais aussi le développement d’écosystèmes favorables qui remettent la nature au cœur d’espaces qui en sont habituellement dépourvus.

 

L’innovation est souvent à tors considérée comme un danger effrayant, un risque pour l’avenir. Pourtant, elle peut aussi résider dans le progrès, l’esthétisme et le respect de la nature.